Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

14 février 2007 3 14 /02 /février /2007 17:43

L'odeur arriva jusqu'à F.de C

 

Il  n'en crut pas ses narines :

 

"Le parfum  que portait mon aïeule

 

en son vivant..."    Une larme

 

glissa sur son suaire ,violette comme

 

le parfum  - qu'il essuya d'un geste 

 

rêveur.  C'est en 1789 qu'il hérita du

 

Château de COLEDREDON , avec

 

la roseraie , la table qui chante dans le

 

bosquet secret des dames aux cheveux

 

d'algues et aux rires -cristal. 

Les six

 

fontaines vives ridant le plan d'eau....

 

Une autre larme ,furtive, roula sur son

 

absence de joue . F de C : Fantôme

 

de COLEDREDON!!!!!  Il sanglota

 

alors sans retenue aucune jusqu'à

 

patauger dans ses flaques de larmes.

 

Le bassin s'étoilait , ailleurs....

 

Partager cet article
Repost0

commentaires